Il faut parfois du temps pour changer des habitudes ancrées car on ne sait pas toujours ce qui génère cet état. À la maison, c’est sonore sur un moyen temps, mais je vous garantis qu’ils ne crient pas tous de cette façon-là. On conseille à nos enfants d’avoir un « coussin de la colère », un défouloir, de crier pour évacuer les tensions. J’ai tout lu et jeune maman il est vrai que parfois je perds aussi pied et hurle des nerfs.. C’est pas top mais j’y travaille aussi. Pas évident de vous envoyer tout mon soutien à distance… Courage . Bonjour, mère de 4 enfants (2 mois, 3, 5 et 7 ans), je me dis souvent que si j’étais filmée, je serai bien dépitée… ;P J'ai eu la chance et le plaisir, il y a quelques jours, de vivre un stage corps/souffle/voix intitulé "Chanter de tout son corps" link avec la Compagnie qui va-nu-pieds link. Je serai curieuse de voir quelle approche/ressource te permet d’avancer là-dessus. Mais une semaine de vacances passeed avec elle seule.. j ai l’impression de retenir que le fait de leur avoir crie dessus…. En plus, j’en ai un pour qui les crises arrivent à se désamorcer facilement mais le deuxième (l’aîné 6ans) est complètement hermétique à ça (ce qui paradoxalement me fait perdre encore plus pied puisque je n’ai aucune prise sur lui !). Je vous souhaite une belle soirée et fêtes de fin d’année. J’espère que ça portera ses fruits pour vous. C était injuste et ce matin je me sens handicapée. Heureusement, même si il est moins présent maintenant, mes enfants ont un Papa extraordinaire. Cordialement. > https://www.coolparentsmakehappykids.com/ Vie privée et règles relatives aux cookies, le livre « Grosse Colère » de Mireille d’Alancé, [Test] Leurs lunettes de soleil avec Sunkids. La petite est parfois dure mais lui hurler dessus ne sert à rien si ce n’est la traumatiser je le vois dans ses yeux et dans ceux de sa grande soeur qui parfois aimerait que tout aille mieux et que ça sœur ne déclenche pas cette colère … Si vous trouvez plus d’infos sur le sujet et quelques pistes de réflexion, je prends , Parce que ce soir je culpabilise de cette colère , je suis tombée sur ce texte, que j’aurai pu écrire comme tant d’autres maman…, Ce soir mes filles de 3 et bientôt 7 ans veulent dormir ensemble dans la meme chambre. Je me rends compte que je dis Amen à toutes les demandes de mes filles car je veux bien faire et ai envie de faire. Je vous ai déjà parlé de mon envie d’être un parent bienveillant. C’est un article que je voulais écrire depuis des mois, sans arriver à organiser mes pensées ou oser en parler. Je suis touchée de voir qu’on est tellement à être passées ou à passer par là et par toute cette entraide dont vous faites preuve en commentaires <3, En vous lisant je me reconnais totalement pas si facile d’être mère merci à vous pour ce témoignage , Merci à vous pour ce commentaire, si vous saviez comme ça me rassure…, Moi je me suis énervé contre mes enfants et je me sens toujours seul et mal avec sa et j’ai crier dessus et je m en veux et mon fils a dit oui je veux une nouvelle maman qui joue avec moi et ne me cris pas dessus tout le temps moi je l’aime et sa me fait mal au cœur et je me sens seul dans ma vie j en peut plus de se sentir mal, Peut-être qu’il faudrait chercher de l’aide, en parler, si cette situation vous pèse trop. C'est fou comme vous avez grandi. Lina : merci papa et maman. J’ai l’impression de n’être que colère et de transmettre ça à mes enfants. Qu’est ce que ton texte me ressemble… J’ai tout tenté je crois aussi et finalement ce qui me réussi c’est un câlin. Le blog d'une maman bretonne trentenaire, pacsée à papa normand, et de sa fille Poupette née le 24 décembre 2013. Je suis cette maman calme devant l'école mais qui n'est jamais aussi agitée qu'avant d'y arriver. Ce n’est pas évident de rester serein et de ne pas crier… Plus d’un an après cet article je crie toujours, mais ça va un peu mieux…. SPOILER ALERT : ce parent là n’existe pas. – http://www.fcppf.be/portfolio/items/lexpression-des-besoins/ et https://lautrementdit.net/page/la-roue-des-emotions Il est difficile de travailler dessus et d’en trouver la raison. Bref, tout ça pour dire que je me dit souvent que c’est ça la vie de maman mais qu’elle n’est pas du tout comme je l’imaginais… En tout cas je ne m’épanouie pas dans cette vie là et je m’en veux profondément de ça…bienveillance où es tu ? Bébélo, Ça y est, elle ne rentre plus dans le cadre , Je n’aime pas les fins et les au revoirs... Alor, [Concours] De ce fait j'ai clairement l'impression d'avoir négligé mon premier enfant. Au lieu d’avoir peur du monstre, il faudrait que j’apprenne à le connaitre. Pas besoin d’une longue thérapie, juste se reconnecter à notre enfant intérieur. En tout cas merci de mettre des mots sur des sentiments si effrayants. Mais il faut accepter que l’on n’a pas de baguette magique pour un enfant parfait. Du coup, est ce que je donnais le droit à mes enfants d’être en colère et d’avoir des émotions ? J’étais seule avec mon tout-petit qui devait avoir 2 ans à l’époque. Je fais souvent le point sur ce qui a été « bien » dans chaque journée, et j’essaie toujours de réfléchir pour savoir ce qui a causé les crises (souvent j’y arrive pendant ou juste après la crise). Merci pour ce commentaire Ça rassure de voir qu’on n’est pas seule…. » Oui, mais non. Quelque chose dont j’ai honte et qui pourtant doit être dit. Car oui c’est quand même bien mieux si l’on ne crie pas sur son enfant, si l’on ne crie pas du tout même. Du coup, ses mamelons sont souvent tendus et bébé pleure car il n’arrive pas à téter. C’est ce qui m’effraie le plus. - Depuis ce jour, une vraie amitié est née entre les deux enfants. bonjour, je suis maman de 3 garçons de 8 ans, 5ans et 14 mois. Et tout au début, en plus, parce que c’est la première étape. Chaque journée il ne se passe pas 1h sans qu'elle nous engueule ou crie pour un rien... Avec elle lorse qu'elle dit a table nous avons 10s pour venir ou alors elle nous geule dessus et se barre dans sa chambre, on lui dit une remarque elle pète un cable. Découvrez au fil des articles les aventures de notre famille en Bretagne ! Je deviens cette maman qui hurle, qui menace, blessante dans ses propos. Liloute, 9 ans la peur, la colère… bah oui tout est lié), rien n’est possible si on ne commence pas par là. Mais vous pourrez tout de même mettre en application ces quelques astuces. Il devait avoir 9-10 mois. A ça, ajouter l’incompréhension de l’entourage, un homme qui ne veut pas entendre cette détresse, ne sait pas comment m’aider.. C’est sûrement ce qui explique que le créateur, le silencieux, le dévoué et le bouillant puissent vivre en un seul être. Comme tout le temps. visage de ma petite Juliette de 2 ans et 1/2 qui s'illumine lorsque le soir avant de s'endormir elle me demande de lui raconter son histoire a elle, celle de sa naissance...et ce sourire qui ne se décroche pas de ses oreilles jusqu'à ce qu'elle s'endorme...quelle belle émotion ce soir encore! C’est comme ca. Merci de me tenir au courant si j’ai pu vous aider. Du coup je me suis mise à me documenter sur l éducation bienveillante et sur la manière de gérer les crises ou éviter que cela ne déborde. 1) la pression : Il ne faut pas se voiler la face = expression qui signifie : refuser une réalité qui déplaît. Enfin une Maman qui exprime le ressenti que j’ai au quotidien ! Elles vous seront d’une très grande utilité. J’entends les gens se dire: « Oui, mais c’est un enfant de 2 ans, c’est claiiiiiiiiiir qu’il va crier. Voilà, c'est dit. - Je fais connaissance d'un ami. Un seul MERCI d’avoir eu le courage d’écrire ceci. je le compare à Monsieur Colère dans Vice-Versa, qui est un très beau dessin animé et fait avec des spécialistes de l’enfance. Voilà le topo. Maman qui travaille fort toute la journée, qui doit se lever tôt le matin pour conduire les enfants à l’école, et qui se couche tard le soir quand la marmaille est couchée et que tout est prêt pour le lendemain, parfois sans avoir eu le temps de rendre du temps pour elle. These cookies do not store any personal information. Et à me sentir très seule, car quand je parles avec d’autres Mamans, je n’ai pas l’impression qu’elles crient autant ou qu’elles souffrent de la même colère. Il est quelques fois dur de se contrôler face à un enfant qui en fait des siennes. je compare vraiment mes émotions avec ceux de ce dessin animé. Oui, elle fait partie de moi, comme les autres émotions, oui elle a sa place à l’intérieur de moi, mais ne prend plus le dessus et je vous assure que cela fait énormément de bien. On retient beaucoup ce qu’on fait « mal » et pas assez ce qu’on fait bien avec nos enfants. Encore hier, je n’ai pas su gérer une crise de la part de mon fils, ce qui fait qu’il était énervé, que j’étais en colère et que rien n’a été fait pour crever l’abcès et dégonfler la situation. 2) ce petit bonhomme colère… parlons en ! (Emploi du temps oblige !) A la maison, chez les amis, au restaurant, à peine notre enfant est-il entré Pour en parler, je laisse la parole à mon amie Caroline, maman d'Arthur 4,5 ans et Tristan 2,5 ans. Je pense que je ne l’accepte pas je le refoule beaucoup j’aimerais le supprimer mais impossible. Maman de 3 enfants, j’aurais quasiment pu écrire le même billet (sauf que ma colère date bien d’avant mes enfants, et malheureusement je ne les épargne pas…!) Mes énergies étaient toutes chamboulées. L’incompréhension fait naître la frustration. Mon mari est absent de la maison la moitié de la semaine pour son travail, depuis janvier. Toute ressemblance avec des mères existantes ou ayant existé n'est pas purement fortuite. il y a la théorie et la pratique. Après tout, parler résout également les conflits, parler ça sert à désamorcer des situations, même compliquées. Mais pour l’instant, il faut déjà que je l’accepte et que j’arrête de le réduire au silence. ça ne me choque pas ce que vous dites, je dirais que vous êtes « normal » et est-ce que nous ne nous mettons pas la pression à vouloir être des « parents parfaits » ? Donc il faut savoir respecter nos besoins, de choses qui nous font plaisir, de repos, de moment calme et donc accepter les compromis certains jour: repas jambon purée pour ce soir et une petite vidéo en famille à la place de l’histoire du soir qu’on aime tant mais pendant laquelle on aurait le temps de remplir le lave-vaisselle et aller se coucher plus tot… Alors, prenez le temps de le lire et de le prendre en compte. Pis pas rien quun peu… Ça aura l’avantage de vous apaiser. On a décoré notre sapin, La fin Effectivement, vos petits bouts de choux vous redonnent souvent le sourire. On peut trouver des mots pour dédramatiser mais se défouler quand même, ça aide bien. Partager, c’est un peu s’aider soi-même à déculpabiliser. Commençons par le début : avant dêtre maman, pour moi, les choses étaient simples. Mon homme leur dit qu’il ne veut pas entendre un bruit, moi plus « laxiste » je sais que c’est aussi ça le fun de dormir dans la meme chambre que sa soeur ou copine.. alors on chuchote! Et le dialogue Bisous ma belle. Commençons par le début : avant d’être maman, pour moi, les choses étaient simples. Vous êtes maman ? Message 07 juin 2012, 08:43. je vous écris car mon bébé de 10 mois ne fait que criée pendant la journée, si il ne crie pas il râle et c'est épuisant. C’est déjà très bien d’aller voir quelqu’un si vous en ressentez le besoin . Tsé aussitôt la demande faite, ils disent «oui tout de suite maman!» Ben non, j’ai déjà été enfant et ça n’arrive pas, même adulte parfois je ne fais pas ce qu’on me dit! J’ai moi même perdu ma maman il y a 3 ans et le souvenir est toujours aussi vivace. Merci pour ce commentaire Ils avaient tout les 2 besoins de se défouler un bon coup avant de pouvoir redescendre en pression. Merci à ceux qui auront lu, jusqu’au bout ou même un petit peu…, J’ai bien lu le début et j’ai survolé le reste. Alors je souhaite du courage à toutes les mamans parce qu’on peut s’apaiser il faut trouver la raison et la.méthode. Mais ça ne dure quelques fois qu’un temps et vous revenez très vite à la réalité. Parfois, tu as aussi le droit de dire à tes enfants que maman fait des erreurs et que tu fais ton gros possible dans ton travail de mère. Et hop, il a sucé sous pouce. Comme vous, je suis humaine et moi aussi quand je m’énerve, je passe alors la main au papa pour aller crier un bon coup dans la salle de bain et me calmer. Bonjour tout le monde. mon problème est que celui de 5 ans qui passe tout le temps a pleurniché pour un rien et n’obéit pas, il peut pleurer pendant 1heure à 2heures de temps jusqu’à tomber malade, ses yeux sont toujours enflés et il maigrit toujours, actuellement a 16 kg, que faire avec lui, je suis tout le temps en colère telment que j le frape N'oubliez pas, ... - Maman, qui est mon père ? J’ai vu ressurgir des trucs que je gardais depuis longtemps, j’ai moi aussi du faire avec une nouvelle sensibilité, de nouvelles frustrations, et j’ai revu mes principes, plusieurs fois. Ça a donné un texte que j’ai écrit en mode métaphorique, qui fait partie d’un de mes prochains livres, voici un extrait : http://www.perles-pacifiques.fr/2017/04/17/chapitre-3-il-est-la-moha-et-toha/, Merci pour ce super témoignage et pour ces précieux conseils , La colère, c’est un combat pour moi également. Je reste convaincue qu’il ne faut pas hésiter à se pencher sur la question, consulter ou autre pour comprendre et surtout arrêter de se mettre au dernier plan. Quand vous vous donnez totalement et que vous ne recevez rien en retour, vous vous sentez mal. Elle est capable de s'écouter et de se faire confiance". Poupon qui crie tout le temps. C’est tellement loin pour moi tout ça! dar79ih. Et ce qui m’a fait mettre des mots sur cette colère, la comprendre et SURTOUT l’apprivoiser, c’est lorsque après un deuil, j’ai été submergée par cette colère à l’encontre d’un de mes proches dans ma famille. Comme j’ai ce qu’il me faut, je suis plus dispo pour les autres, et c’est rare que la colère m’envahisse, depuis. Là le cri d’une chouette qui passe à l’attaque et mange sa proie dans le pommier pas loin, les grenouilles et crapauds qui s’en donnent à cœur joie dans le ruisseau en bas du terrain, nuées bourdonnantes et vrombissantes d’insectes de toutes tailles et de tout dard ou trompe à piqûre qui se ruent vers la lampe extérieure! Parce qu’aimer mes enfants, aucun souci, mais s’aimer soi-même… c’est là que ça devient compliqué. Et là, ce soir, je suis à ma table, j’écoute la pluie qui tambourine sur les fenêtres, et je pense à toi la fabuleuse maman qui crie, qui t’en veux de crier, qui aimerais ne pas crier : Tiens bon, tu fais de ton mieux. Merci beaucoup pour cet article et qui me rassure, je ne suis pas seule ! Ça m’aide beaucoup d’avoir l’avis de mamans qui passent ou sont passées par là . Il faudrait que je puisse accepter mes émotions et ma colère pour être plus sereine. Respirez plutôt et parlez tout bas. Je me sentais seule et « anormale » et franchement ça rassure de voir que je suis juste humaine ! Je trouve que le stress et le sentiment de solitude reviennent beaucoup chee les maman. Je me demandais souvent « pourquoi elle pleure », « pourquoi elle est en colère », mais je ne faisais pas cette réflexion de mon côté. Et sans vouloir me jeter de fleurs, je trouve que c’est déjà une sacrée belle étape de franchie. Voici mes ressources : > https://blog.scommc.fr/le-guide-des-emotions-la-colere-cette-inconnue-qui-vous-veut-du-bien/ Et si c’est le cas, je la dis fort mais de façon CNV et ça change tout : fini le regard effrayé des enfants, à la place je vois de la compassion, de l’empathie. Quand vous êtes énervé contre votre enfant, chantez. Comment vous suivre régulièrement ? En général, les enfants ont envie de tout expérimenter, de faire ce qu’ils veulent et de défier l’autorité. »une solution » pour accepter et « guérir » ces émotions qui viennent de nous de notre « enfant interieur », c’est ce que je pense. Et très vite, il comprendra la valeur du merci. Et ça ne faisait que l’alimenter. Parents et prof des écoles ce n’est pas compatible pour moi…Pas encore trouvé mon SAS…. Singulière mais comme toutes les autres maternités aussi. Maman :(en larmes) Oh mes bébés ! Alors, le vendredi soir, je prépare notre dîner avec l’aide de mon grand-père : rien de trop compliqué, car c’est ma mère et ma grand-mère qui sont les vraies cuisinières. Et puis évidement l’autoriser aux enfants aussi mais si ça te met mal à l’aise à condition qu’il fasse ça dans leur chambre, moi ça marchait bien et puis au bout de 10 min j’allais voir si il avait besoin de moi pour se calmer avec un calin. Bonne journée à vous. Un enfant, ça doit obéir à ses parents, ceux qui crient trop font des caprices, il faut être ferme et puis c’est tout. Incroyable….en lisant ton texte J’avais l’impression que c’était moi.. ! Et je ne pense pas etre la seule. Quelques fois, le problème ne vient pas forcément de l’entourage ou des enfants mais plutôt de vous-même et de votre incapacité à vous contrôler et à maîtriser vos sentiments. Je me demande d’où vient cette culpabilité couramment ressentie lorsqu’on a de la colère (et mon Dieu j’ai vécu la même chose que toi, comme bcp de parents). » C’est sûrement ce qui explique que le créateur, le silencieux, le dévoué et le bouillant puissent vivre en un seul être. Je torrorise mon enfant avec mes crises de colère, je dirais plutôt de violence, de rage. Ces derniers jours ont été compliqués. De se dire "Bah ouais, parfois je crie. Responsable Webmarketing. Parce que pendant tout ce temps où je revoyais mes principes, je me concentrais juste sur mes enfants, leurs émotions, et l’attitude parfaite à avoir. A mon tour j’aimerais modestement vous aider à mon tour en partageant mon expérience, et je serais ravie de lire vos expériences à vous en commentaires. Ceci ne veut aucunement dire que vous n’aimez pas vos enfants. Je n’ai pas forcément de lectures, j’essaye de faire au ressenti et de pas trop culpabiliser d’être « humaine »… C’est difficile et je pense qu’il faut d’abord s’occuper de soi avant de gérer les émotions de ses enfants mais en pratique c’est compliqué ! Votre article m’a fait beaucoup de bien et m’a rassurée, Bonsoir, Souvent, ce n’est pas à cause de nos enfants mais de tout ce qu’on doit assumer autour qui nous met dans une situation de vulnérabilité, stress et fatigue. la mère que j’aimerais être ! Et parce qu'à vouloir atteindre l'inatteignable, je me suis épuisée, et j'ai fini par crier encore plus sur mes gosses. Vous avez été plusieurs à me parler de cette colère, cette violence interne même, en mails ou en commentaires. Depuis j’apprends à l’apprivoiser mais pas toujours facile…Je crois que je crie moins fort sur mon fils mais je crie toujours Courage, on va s’en sortir :)). On ressent votre peine rien qu’en lisant Et déjà bravo pour gérer tout ce que vous avez à gérer, c’est loin d’être évident et vous avez l’air de vouloir le mieux pour votre enfant. Je m’oriente vers autre chose pour l’instant mais je note . Comment accepter que son enfant n’est pas parfait ? Mais j’ai connu les envies de criser et les dérapages incontrolés toujours trop nombreux à notre goût. J’arrive par le biais d’un partage de lien, mes enfants sont grands. Plus encore que de voir la peur du monstre dans les yeux de mes enfants parfois. Plus de patience, plus de calme, trop de fatigue, trop de soucis, pas assez de temps. Perte de contrôle, culpabilité, puis honte d’avoir mal agis et a la fin on se déteste. Le jour où tu as décidé dêtre mère, tu te voyais gambader dans les champs fleuris, main dans la main avec ta marmaille, vous tous avec le sourire fendu jusquaux oreilles, sous un soleil radieux parmi les petits animaux très cutes de tes plus beaux contes de fées. J aimerai le lire plus calmement plus tard. Cette colère qui m’envahit est terrible, je fais de l’hypnose pour comprendre.cela m’aide beaucoup et j’arrive à gérer mais la colère sommeil en surface(comme vous disiez) Maman colérique aussi avec exactement la même vision que vous avant d’être maman puis aujourd’hui avec deux enfants, une remise en question quotidienne, je n’arrive pas à calmer ce monstre. Elle ne se reconnait pas, elle si calme, toujours optimiste. Nous avons opté pour des Prénoms courts, non pas par effet de mode, mais parce que Notre nom de famille est long. Je « mordais » tout le monde : mon entourage, ma famille (sauf cette personne qui était visée par ma colère évidemment), mes collègues, mes amis,… Puis ma collègue qui a fait un burn out il y a 3 ans, m’a conseillée de voir, juste sur une séance, son thérapeute. Je suis aussi prof des écoles et je sature entre les élèves et mes enfants. nous acceptons plus ou moins le jeu, parce que nous voulons forcément le meilleur environnement pour nos enfants, mais à quel prix sur nous ? Dans quelques temps, tes enfants auront grandi. Ma mère suit des cours d’aérobic deux fois par semaine, et moi, je fais du vélo de temps en temps, mais le … Et quand maman est fatiguée, elle crie à tout bout de champ ! Je me culpabilisais d’être en colère, je me culpabilisais d’avoir des émotions. You also have the option to opt-out of these cookies. Pourquoi crie-t-elle tout le temps ? We also use third-party cookies that help us analyze and understand how you use this website. Dites-vous qu’il est un enfant et que ce qu’il n’est pas parfait. Comment arrêter de crier ? Je crie sur mes enfants, aussi. En 45min elle m’a débloquée chose que les psys en 10 ans n’ont pas réussi. Se soir j’ai encore crié , la fatigue, le sentiment de devoir tous géré seul et 23h elle ne veut toujours pas dormi ma fatigue prend le dessu. – évidement faire baisser nos curseurs de maman parfaite pour la très bonne raison que c’est quand même nettement plus facile d’être enfant d’une maman imparfaite. Je vous prends donc, ô Sacré-Cœur, pour l'unique objet de mon amour, le protecteur de ma vie, l'assurance de mon salut, le remède à mon inconstance, le réparateur de tous les défauts de ma vie et mon asile à l'heure de ma mort. Et moi alors ? Ce sera rien ou le pouce mais surtout pas le caoutchouc cracra qu’il faut mettre dans ta propre bouche pour le nettoyer quand il est tombé à terre. Merci 1000 fois d’avoir mis des mots dessus. Merci de redire qu il faut trouver.